flèche avantflèche suivant
avril 2017
L M Me J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
Liliane ATLAN

Née en 1932 à Montpellier, Hérault
"Je suis née à Montpellier d'une famille juive émigrée de Salonique. A l'âge de huit ans, je savais que je voulais écrire. A l'âge de 9 ans, j'ai été bouleversée d'apprendre, en classe de latin, qu'une littérature disparue peut renaître, les peuples meurent, leurs livres peuvent traverser les siècles. La même année, j'ai appris que l'on jetait des juifs dans des camions, une partie de ma famille a été déportée, n'est jamais revenue. A l'âge de treize ans, j'ai écouté, vécu, les récits d'un jeune homme rescapé d'Auschwitz. J'ai raconté, beaucoup plus tard, dans mon livre Les Passants, comment je m'étais laissée peu à peu mourir de faim, comment, à l'extrême limite de mes forces, j'ai retrouvé le désir de vivre grâce à l'étude d'une tradition millénaire qui permettait de comprendre l'Histoire récente à la hauteur du mythe.
J'ai fait des études supérieures de philosophie, j'ai enseigné la littérature pendant cinq ans dans des lycées techniques, j'ai fait du théâtre avec des toxicomanes au foyer de Post-Cure Pierre Nicole à Paris en 1975, puis au Centre Médical Marmottan, ce qui m'a permis d'écrire Même les oiseaux ne peuvent pas toujours planer, un vidéotexte, diffusé plusieurs fois sur France Culture, et Nous voulions tuer la mort, inédit, non diffusé. J'ai donné des leçons particulières de français et de philosophie pour gagner ma vie, ce qui m'a conduite à écrire Leçons de bonheur (publiées en Tapuscrit et créées en 1982 au Jardin d'Hiver).
J'ai écrit Un Opéra pour Terezin, Les Mers Rouges, pour tenter d'affronter du dedans l'horreur des choses, pour en venir à bout. Pour rendre imaginable, sensible au public d'aujourd'hui les tragédies de notre siècle, il m'a fallu inventer une nouvelle façon d'écrire."
La première pièce de Liliane Atlan, Monsieur Fugue ou Le Mal de terre, est créée en 1967 par Roland Monod à La Comédie de Saint-Etienne (Prix du théâtre Habimah et prix Morderai Anilewitz, 1972). Suivent Les Messies ou Le Mal de terre, La Petite Voiture de flammes et de voix, Les Musiciens, les émigrants, Leçons de bonheur, etc. Une douzaine de pièces en tout dont certaines ont été éditées (Seuil, P.J. Oswald, Théâtre Ouvert). Si elles n'ont pas toutes été créées à la scène, elles l'ont été en revanche pour la plupart sur France Culture. Le Théâtre du Versant a présenté au Festival d'Avignon 1994 avec le soutien de France Culture de larges extraits de son oeuvre sous le titre : "Liliane Atlan : Un Théâtre de la Parole". Ses pièces sont traduites en hébreu, en allemand, en anglais, en japonais, en italien etc. Elles sont très largement diffusées aux USA où elles font notamment l'objet de thèses et figurent dans des anthologies, entre autres dans Contemporary Women Playwrights. En 1990, Liliane Atlan dirige en anglais un atelier d'écriture théâtrale au Writer's Worshop de l'université de Iowa. Précédemment, dans les années 70, elle participe à deux expériences d'écriture collective à Jérusalem : l'une avec des enfants, Le Petit Roi qui s'arrachait la tête (mise en scène David Stern), l'autre avec des israéliens et palestiniens devenus comédiens pour affronter ensemble leurs problèmes, Spectacle sans titre joué en contrebande, (mise en scène Liliane Atlan). D'autres textes naissent, sous la forme, selon son expression de "théâtre atypique" comme : Même les oiseaux ne peuvent pas toujours planer, Petit Lexique rudimentaire et provisoire de maladies nouvelles (créé sur France Culture par Arlette Dave en 1984), Suites, Sonates, pour femmes seules, Quelques pages arrachées au grand livre des rêves : variations pour cor et voix (Christine Bernard-Sugy France Culture 1994).
En 1992, elle reçoit le prix de la Villa Medicis Hors les Murs pour faire des recherches en Espagne et à Jérusalem sur les musiques juives, arabes, chrétiennes de l'Age d'Or en Espagne et sur la Chorale des juifs de Salonique rescapés d'Auschwitz. De là naissent Les Mers Rouges. Elle est boursière à trois reprises du CNL (dont deux fois pour la bourse d'année sabbatique en 1980 et 1986).
Parallèlement, elle est également l'auteur de récits : Le Rêve des animaux rongeurs (L'Ether Vague, 1985) et Les Passants (Prix Wizo, Payot, 1989). En 1991, elle est invitée par la Rockfeller foundation au Bellagio Center en Italie pour y terminer son livre Nous voulions tuer la mort.
Elle a écrit plusieurs recueils de poésie : Lapsus (Seuil, 1971), Les Mains coupeuses de mémoire (P.J. Oswald, 1962), Le Maître-Mur (Ed. Action Poétique, Alluvions, 1964), L'Amour élémentaire (L'Ether Vague, 1985). Ses poèmes sont parus par ailleurs dans diverses anthologies. En 1996, elle publie un nouveau livre de poésie, Bonheur mais sur quel ton le dire (L'Harmattan), qui est la même année et deux fois consécutives présenté au théâtre par Monique Dorsel puis par Sylvie Peyronnet.
Comme traductrice, on lui doit la traduction de l'hébreu des poèmes de Ted Carmi, d'une pièce de théâtre de Rochelle Owens, Three Front/Guerre à trois (traduite de l'anglais) et celle des Marchands de Caoutchouc de Hanoch Levine (créée au Centre Dramatique National de Montpellier en 1994).

 

radio | théâtre | traduction | 

radio
Quelques pages arrachées au Grand Livre des rêves (1990 - 1993) ++
Suites, sonate pour femme seule (1988) ++
Petit lexique rudimentaire et provisoire des maladies nouvelles (1981) ++

théâtre
Les ânes porteurs de livres (2004) ++
Je m'appelle Non (1997) ++
Pour fêter le numéro Mille (1996) ++
Les Mers rouges (1994 - 1998) ++
Corridor Paradise : Concert brisé (1987 - 1988) ++
Les Passants (1986) ++
Un Opéra pour Terezin (1982 - 1984) ++
Leçons de bonheur (1980) ++
Les Musiciens, les émigrants (1974) ++
La Petite Voiture de flammes et de voix (1970 - 1971) ++
Le Rêve des animaux rongeurs : quatuor (1965 - 1979) ++
Monsieur Fugue ou le mal de terre (1964) ++
Les Messies ou Le Mal de terre (1962 - 1964) ++
Les Portes (1957) ++

traduction
Les Marchands de Caoutchouc (1992) ++
Guerre à trois (1990) ++
 

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z