flèche avantflèche suivant
juillet 2017
L M Me J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            
Hubert COLAS

Né en 1957 à Chatou, Yvelines
Hubert Colas est auteur, metteur en scène et scénographe.
Il s'est formé auprès de Jean-Louis Martin-Barbaz, mais également dans les cours de Madeleine Marion et Antoine Vitez au Théâtre national de Chaillot, ou encore avec Claude Régy dont il a suivi la classe en auditeur libre au Conservatoire national supérieur d'art dramatique de Paris. Comme acteur, il a travaillé avec Elisabeth Chailloux, Patrice Bigel, Carlos Wittig, Adel Akim. A l'Académie Expérimentale des Théâtres, il suit les stages de Vassiliev, puis de Yoshi Oïda et de deux maîtres japonais du Nô et du Kabuki. En 1985, il participe aux rencontres des jeunes créateurs au Centre Georges Pompidou en exposant "Fanzine", un album de peintures, dessins, illustrations et textes autour d'une première expérience d'écriture : Artisanat furieux.
En 1988, Temporairement épuisé au Théâtre de la Bastille à Paris marque sa première création en tant qu'auteur, metteur en scène, scénographe et directeur de la compagnie Diphtong. Le spectacle s'accompagne d'une exposition parallèle (peintures, vidéos, musiques, dessins, scénographie). Sa seconde pièce, Nomades, créée en 1990 à Marseille puis à Niort, reçoit le prix de la scénographie au Festival Turbulences de Strasbourg. Suivent Terre, sélectionnée par le Grac-Est comme projet de production et de diffusion 1992 (Scène nationale de Niort, 1992), Visages, écrite en résidence de commande au CNES-La Chartreuse sur le thème de la solitude amoureuse des adolescents (La Criée, 1994), Traces, commande du Centre national du théâtre et d'Entr'Actes dans le cadre de la Fureur de lire 1993 (créée à la scène nationale de Marseille dans une version longue en 1997), La Brûlure, commande de la Maison du geste et de l'image (scène nationale de Marseille, 1995), La Croix des oiseaux (scène nationale de Marseille, 1996). Festival d'Avignon 1998, Papillons, commande du théâtre de la Minoterie (marseille)..
En 1990, la compagnie s'installe à Marseille et est accueillie en résidence au Théâtre du Merlan en 1994. En 1993, Hubert Colas est lauréat de la Villa Medicis hors les murs pour Tribus. La même année, il est artiste associé à la scène nationale de Cavaillon. Il renouvelle l'expérience d'artiste associé avec La Passerelle, théâtre missionné de Gap en 1995. Avec sa compagnie, il organise par ailleurs des lectures et mises en espace, entre autres de Didier-Georges Gabily (Corps et tentations) ou de Marguerite Duras (La Pluie d'été). En 1997, Hubert Colas participe avec cinq autres metteurs en scène (Antoine Caubet, François Cervantès, Stanislas Nordey, Moïse Touré, Eric Vigner) au projet initié par l'Académie Expérimentale des Théâtres, "Théâtre de la Langue, la langue des théâtres".
En 1998, pour la première fois, il met en scène un texte dont il n'est pas l'auteur : Le Mariage de Witold Gombrowicz à la Passerelle de Gap. Suivront des mises en scène de textes de Christine Angot, Sarah Kane, Joris Lacoste, Rodrigo Garcia ou encore Shakespeare.
En collaboration avec le musicien Jean-Marc Montera, en 2000, il fonde à Marseille Montévidéo : un centre de création consacré à l'écriture contemporaine et aux musiques improvisées. La même année il crée le Festival Actoral (festival d'écritures contemporaines).
Il est également l'auteur d'un carnet de voyages : Je suis du jour (images Didier Ben Loulou).

 

théâtre | traduction | 

théâtre
La Croix des Oiseaux (1996) ++
Traces (1993) ++
La Brûlure (1993) ++
Visages (1992) ++
Terre ou L'Epopée sauvage de Guénolé et Mattéo (1991) ++
Nomades (1989) ++
Temporairement Epuisé (1987) ++
Ces objets aimés qui d'habitude ne parlent pas ++
Déroutes, comment durer ++
Sans faim ++
Texte M. ++
Simon ++

traduction
Dans la jungle des villes (1996) ++
 

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z