flèche avantflèche suivant
septembre 2017
L M Me J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
Claude

Né en 1928 à Saint-Maur-des-Fossés, Val-de-Marne.
Après des études de lettres à la Sorbonne, Claude Confortès fait trente-six métiers : employé aux écritures, arpenteur, journaliste, chanteur de jazz...
Quelques rencontres seront pour lui décisives :
En 1952, la représentation au Théâtre des Nations de Mère Courage de Bertolt Brecht dans une mise en scène de l'auteur lui fait découvrir le théâtre épique. Deux ans plus tard, la rencontre avec Giorgio Strehler lui donne le désir d'écrire des pièces de théâtre. Il découvre Jacques Lecoq.
En 1958, à l'école Dullin (TNP), il présente la mise en scène de sa première pièce Le Gisant à Jean Vilar. Celui-ci le pousse à continuer à écrire pour le théâtre et l'engage comme acteur au TNP, où il joue avec, entre autres, Michel Bouquet, Maria Casarès, Daniel Sorano, Philippe Avron. En 1962, Roger Blin organise la première lecture de la nouvelle pièce de Confortès, Le Marathon.
En 1964, Claude Confortès fait la connaissance de Claude Berri dont il sera l'assistant sur quatre films dont Le Vieil Homme et l'enfant.
En 1968, il rencontre Georges Wolinski, (avec lequel il va écrire Je ne veux pas mourir idiot et Le Roi des cons), ainsi que Jean-Marc Reiser, Copi et Topor.
En 1969, il devient l'assistant de Peter Brook au Centre International de recherche théâtrale. Ariane Mnouchkine lui fait incarner le personnage de Vaclav Havel dans Procès à Prague en 1979.
En 1980, il met en scène Contes et Exercices de Ionesco, avec qui il prépare un opéra sur une musique de Gérard Calvi.
Acteur, metteur en scène, cinéaste, directeur de troupe, Claude Confortès est à ce jour l'auteur d'une quinzaine de pièces, de huit adaptations théâtrales, et le co-auteur de cinq pièces, toutes jouées sauf deux. Quatorze d'entre elles ont été éditées (Gallimard, Pauvert, Albin Michel, L'Avant-Scène Théâtre, Crater, Dumerchez, L'Arche). Par ailleurs, il est l'auteur de trois livres de poèmes. Il a écrit un oratorio (musique de Laurent Petitgirard, Ed. Mario Bois), quatre films (qu'il a réalisés), deux téléfilms (réalisateur, acteur), trois courts sujets TV (qu'il a réalisés). Il a mis en scène trois opéras contemporains.
Claude Confortès

 

adaptation | livret |  | 

adaptation
Vive les femmes (1982) ++
(1979) ++
Contes (1979) ++
Gaspard (1972) ++
(1963) ++
La Princesse Turandot (1958) ++
Ruzzante revient de guerre (1954) ++

livret
Le Lien (1977) ++

(2002) ++
(2000) ++
La Plaie - Dialogue d'un homme avec sa plaie (1998) ++
Amour 2.041 (1998) ++
(1996) ++
Les Olympiennes (1992) ++
L'Innocentement (1989) ++
Les Argileux (1984) ++
Le Prisonnier Vaniek est vivant (1982) ++
(1980) ++
C'est l'an 2000 ! C'est merveilleux ! (1979) ++
La Tribu d'argile (1975) ++
Le Roi des cons (1975) ++
Le Marathon (1972) ++
(1969) ++
Je ne veux pas mourir idiot (1968) ++
(1967) ++
Le Gisant (1958) ++
(1957) ++
 

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z