flèche avantflèche suivant
août 2017
L M Me J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
Alain GAUTRÉ

Né en 1951 à Paris
Alain Gautré est tout à la fois auteur, comédien, metteur en scène, mais aussi professeur d'art dramatique et animateur de nombreux stages sur le jeu ou l'écriture.
Il obtient son premier cachet d'acteur, alors qu'il est encore en terminale, pour un rôle dans L'Opéra des Gueux mis en scène par Bernard Sobel au Théâtre de Gennevilliers en 1969. De 1970 à 1972, il prend des cours à l'école Jacques Lecoq avant d'y être lui-même professeur quelques années plus tard, de 1985 à 1988. Sa relation à la scène est fondatrice de son écriture.
En 1975, il signe à la fois sa première pièce et sa première mise en scène avec Le Jardin d'à côté, une comédie dont il interprète les 30 personnages et qui est créée au Théâtre Mouffetard puis reprise en tournée en France et à l'étranger. En 1977, il joue un duo de clowns dans Tornade et Clafoutis. En 1977, il co-fonde Le Chapeau Rouge pour lequel il écrit et interprète Place de Breteuil (Théâtre de la Tempête, 1978) Babylone (Théâtre de la Tempête, 1979), Gevrey Chambertin (Théâtre de l'Est Parisien, 1981). Les trois spectacles sont mis en scène par Pierre Pradinas et partent en tournée européenne. Suivent Le Café sous la terre (1980), créée aux USA par Vincent Gracieux en 1986, Durendal, créée par l'auteur au Centre Dramatique Régional de Picardie en 1985, Genèse écrite et mise en scène en collaboration avec Jean-Louis Heckel à Niort en 1990 avec le Nada Théâtre puis reprise aux Semaines de la Marionnette et au Festival d'Avignon, Chef-Lieu (1991) portée à la scène par Jean-Claude Fall au Théâtre Sorano de Toulouse et au TGP de Saint-Denis en 1992, Le Château dans la forêt écrite en 1992 lors de la résidence comédie organisée par le Centre national des écritures du spectacle-La Chartreuse, Siège en co-écriture avec Yves Marc et créée par Yves Marc et le Théâtre du Mouvement en 1995, Hôtel du Grand Large, une commande du Théâtre Populaire de Lorraine, créée par Marc-Ange Sanz au Luxembourg, La Chapelle-en-Brie (Prix du Public en 1996 lors de la manifestation "Paroles d'Auteurs" au Théâtre de l'Est Parisien, mise en scène Josane Rousseau, La Chartreuse, 2000), Haute-Garonne écrite en résidence à La Chartreuse en 1997, La Brèche-au-Loup, écrite en 2000 dans le cadre de l'opération Urgence de la Jeune Parole organisée par le Théâtre de la Digue, Comme ça, textes écrits à partir des toiles d'Isabelle Hervouët mis en scène par la compagnie Skappa ! au TGP de Strasbourg, Poucet, créée par François Fehner et L'Agit-Théâtre sous chapiteau à Toulouse en 2002.
Il a été édité par Théâtrales et Actes Sud Papiers.
Après avoir été marionnettiste, en tant qu'acteur, il a joué à plusieurs reprises sous la direction de Pierre Pradinas, non seulement dans ses propres pièces mais également dans Le Misanthrope de Molière (1989-90), Ah ! Le grand homme de Simon et Pierre Pradinas (1991), La Vie criminelle de Richard 3 de Gabor Rassov (1993-94-95), Ce qu'il ne faut pas faire de Pierre et Simon Pradinas (1996). Il a également interprété entre autres Garde à vue d'après le film de Claude Miller, mise en scène par François Roy (1991), et Fort Gambo de Marie Redonnet, créée par Bernard Sultan (1994-95). Ses préférences vont pour les rôles à transformation et il revendique une filiation avec la lignée des grands seconds rôles comme Saturnin Fabre, Michel Simon, Carette, Jules Berry, Robert Le Vigan, Bernard Blier etc.
Très fortement imprégné par le Théâtre du Geste, il écrit la dramaturgie et met en scène plusieurs spectacles de clowns : El Verdugo (Paraguay, mission AFAA), 1789 Tour (Argentine, mission AFAA), Cosima Barbes (Cirque de Barbarie), Whatever the weather (Compagnie Brouhaha), Oxygène et Bazooka (Théâtre du Mouvement), Elen Kvist (Express Theatern, Suède). En 2000, Il a mis en scène deux numéros dans le spectacle Colette Gomette, clown (Théâtre le Samovar) et L'Inauguration ou le naufrage de monsieur Poussin (Cie le petit zygomatique). Il a collaboré à l'ouvrage collectif dirigé par Jacques Lecoq : Le Théâtre du Geste (Bordas, 1987) et a été professeur d'art clownesque à l'Ecole nationale supérieure des arts du cirque de 1988 à 1990.
Par ailleurs, Alain Gautré est l'auteur d'un roman : La Fureur du rat (ed. Scarabée & Cie).

 

théâtre | 

théâtre
Amiour (2004) ++
Poucet (2002) ++
La Femme en rouge (2002) ++
La Brèche-au-Loup (2000) ++
Comme ça (2000) ++
Haute-Garonne (1997) ++
Siège (1995) ++
Hôtel du Grand Large (1995) ++
La Chapelle-en-Brie (1995) ++
Le Château dans la Forêt (1992) ++
Genèse (1990) ++
Chef-lieu (1989) ++
Durendal (1985) ++
Gevrey-Chambertin (1981) ++
Babylone (1979) ++
Le Café sous la terre (1979) ++
Place de Breteuil (1978) ++
Le Jardin d'à côté (1975) ++
 

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z