flèche avantflèche suivant
décembre 2017
L M Me J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
Jean-Pierre PELAEZ

Né en 1949 à Béziers
Élève des classes préparatoires à l'école normale supérieure, Jean-Pierre Pelaez obtient une licence de Lettres classiques puis la même année la maîtrise et le CAPES de Lettres classiques. Il est bi-admissible à l'Agrégation et obtient également une licence d'histoire. Parallèlement, il poursuit des études de piano et d'harmonie à Paris, à Montpellier puis au Conservatoire de Metz et un travail de recherche pour le doctorat d'État, sur le texte et la musique dans le théâtre contemporain.
Il est professeur de français et de langues anciennes en Amérique du Sud puis en France. Il anime plusieurs groupes de théâtre et réalise plusieurs mises en scène.
Depuis 1981, il se consacre principalement à l'écriture dramatique.
Boursier à trois reprises du Centre national des lettres, Jean-Pierre Pelaez a également reçu des aides du Ministère de la Culture, et du Centre régional des lettres du Languedoc-Roussillon.
Il commence à écrire pour le théâtre en 1981. Ses deux premières pièces sont créées par des compagnies professionnelles dès 1983 : Les Rats (TPO Cie Jean Durozier, Toulouse) et Le Jeu des Quatre Saisons (Théâtre du Silène, Limoges).
De 1983 à 1985, il travaille en tant qu'auteur au Centre dramatique du Languedoc (direction Jérôme Savary) qui lui passe commande d'une pièce, Le Revolver. Parallèlement, il fait partie d'un atelier d'écriture animé par Philippe Adrien au Nouveau Théâtre de Belfort, pour lequel il écrit, à partir du thème de la pièce Le Revolver, un premier recueil de variations intitulé Le Barillet, exercices de théâtre. Le projet de création par le Nouveau Théâtre Populaire de la Méditerranée faisant suite à cette commande est refusé par Jacques Nichet qui succède à Jérôme Savary. Le Barillet connaît pourtant depuis sa publication en 1986 (Cadex Éditions) un très grand succès auprès d'un large public. Il a fait l'objet de quatre rééditions, de huit créations professionnelles, en France ainsi qu'à l'étranger et d'une centaine de mises en scène par des troupes d'étudiants, d'amateurs ou de jeunes.
A partir de 1986, Jean-Pierre Pelaez cesse tout travail au sein d'une institution théâtrale, et se consacre uniquement, en dehors de son métier de professeur, à ses activités d'auteur dramatique. Suite au succès de l'ouvrage, il écrit un second recueil : Le Barillet, variations dramatiques, qui est publié en 1992. Cette recherche sur les styles et les genres dramatiques le conduit à une nouvelle forme d'écriture pour le théâtre - dite archaosynthèse du texte dramatique - qu'il expérimente dans un tétradrame, intitulé Le Fantôme de la cité démocratie. L'ouvrage est précédé d'un avant-propos sur cette nouvelle forme d'art fondée sur la synthèse des genres dramatiques et sur la recherche d'un spectacle total, où sont réunis le théâtre, la musique et les arts plastiques.
Par ailleurs, à travers plusieurs projets de création sur sa pièce, Les Explorateurs (Cadex Éditions, 1988), il est amené à collaborer avec Claude Pieplu, Guy Rétoré (Théâtre de l'Est Parisien), José Valverde (Théâtre Essaïon), Jérôme Savary (Théâtre national de Chaillot). Mais malgré de multiples témoignages sur ce texte et en dépit de plusieurs lectures publiques, la pièce ne trouve pas la production nécessaire pour être créée. Jean-Pierre Pelaez s'interroge sur cet état de fait dans Le Barillet II (1992), dans une lettre ouverte évoquant ce problème : Lettre à Mr le Directeur du Centre Dramatique National de M... Il prolonge sa réflexion en 1994 dans un pamphlet : Intellecthetes, sophistes et censeurs du théâtre pédantofficiel (Éditions de l'Aurore Boréale, 1995). Il termine cette critique par l'écriture en 1997 d'une comédie satirique en vers, sur le pédantisme dans le théâtre dit public, inspirée des Femmes savantes de Molière et intitulée les Singes savants.
En même temps, à partir de 1994, il poursuit un cycle de pièces à thème : Monsieur Calixte, ou De la réalité (réalisation Georges Peyrou France Culture 1988), Monsieur Roger, ou De l'information (commande du Ministère de la Culture, 1995), Monsieur Marcel, ou De la communication. Il travaille également sur un recueil de Monologues et Récits de Théâtre.

 

 | 

(1998) ++
La Porteuse de paquets (1998 - 1999) ++
Le Paysan culturel (1998 - 1999) ++
(1998 - 1999) ++
Les Singes Savants (1997) ++
Monsieur Roger ou De l'information (1996) ++
(1994) ++
(1991) ++
Le Barillet (1986 - 1992) ++
Les Explorateurs (1983) ++
Les Rats (1982) ++
Le Jeu des quatre saisons (1981) ++
 

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z