flèche avantflèche suivant
avril 2017
L M Me J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
Reine BARTÈVE

Née en 1937 à Enghien Les Bains, Val-d'Oise
Reine Bartève est d'origine arménienne. Elle suit des cours de théâtre à l'école Charles Dullin et Tania Balachova.
Contrainte de séjourner au sanatorium du Plateau d'Assy, elle commence à écrire poèmes et nouvelles. Après sa guérison, elle part en tournée au Etats-Unis et en Afrique dans Antigone d'Anouilh avec la compagnie Jean Davy. De retour à Paris, elle poursuit sa carrière d'actrice avec On n'en parle pas et Je n'imagine pas ma vie demain de Tenessee Williams (dans une adaptation de son mari Eudes de Saint Simon) mais aussi avec Le Pain dur, Le Repos du septième jour de Claudel, Esther de Racine, La Maison de Bernarda Alba de Lorca, Chacun sa vérité de Pirandello etc. Elle interprète également ses propres pièces : L'Arménoche, Le Pavillon Balthazar, Ouverture sur mer, L'Orphelinat.
Depuis la création de L'Arménoche au Théâtre Daniel Sorano à Paris dans une mise en scène de Jean-Luc Boutté en 1976, puis celle du Pavillon Balthazar au Petit Odéon dans une mise en scène de Gabriel Garran en 1978, Reine Bartève est l'auteur d'une dizaine de pièces dont la plupart ont été créées et dont certaines ont été reprises aux Etats-Unis (L'Arménoche, Les Femmes de l'ermite, La Place de la liberté). Elle a bénéficié à plusieurs reprises de l'aide à la création du Ministère de la Culture et obtient en 1993 une bourse de Beaumarchais pour Le Désir du Figuier. Elle a également fait des adaptations dont Jean-Joachim Goriot d'après Balzac ou Charlotte de Robespierre d'après les Mémoires de la soeur de Robespierre.
"Enfant sauvage, la lecture a été mon refuge contre les terreurs de la guerre et les chagrins inconsolables des grandes personnes qui m'entouraient. Adolescente, tout naturellement le théâtre a été pour moi la seule issue pour affronter la réalité. De retour de chaque voyage, en écrivant, j'apaise l'angoisse où me laisse la disparition des êtres chers, et je mêle toutes les empreintes de mes vies passées à la lutte quotidienne de mes compagnons de route."

 

adaptation | théâtre | 

adaptation
Charlotte de Robespierre (1989) ++
Jean-Joachim Goriot (1987) ++
La Résistante (1986) ++

théâtre
Le Désir du figuier (1991 - 1993) ++
La Place de la liberté (1988 - 1989) ++
Les Femmes de l'ermite (1986) ++
L'Orphelinat (1985) ++
Le Dompteur (1984) ++
La Pointe des trois amants (1978) ++
Ouverture sur mer (1978 - 1979) ++
Le Pavillon Balthazar (1977) ++
L'Arménoche (1973) ++
 

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z