flèche avantflèche suivant
octobre 2017
L M Me J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
Olivier PY

Né en 1965 à Grasse, Alpes-Maritimes
De formation littéraire (hypokhâgne et khâgne au lycée Fénelon à Paris), Olivier Py a suivi les cours de comédien de l'Ecole de la rue Blanche et du Conservatoire national supérieur d'art dramatique.
En 1988, sa première pièce, Des Oranges et des ongles est créée par Didier Lafaye au Théâtre Essaïon à Paris. La même année, il fonde sa compagnie, L'Inconvénient des Boutures. Il met en scène ses propres textes : Gaspacho, un chien mort (Théâtre en Actes, Paris, 1990), La Femme canon et Le Bouquet final (Centre d'art de l'Hôpital Ephémère, Paris, 1991), La Chèvre, feuilleton en trois épisodes (Théâtre en Actes, Paris, 1992), Les Aventures de Paco Goliard (Théâtre de la Bastille, Paris, 1992), La Jeune fille, le diable et le moulin (Heyoka - Théâtre de Sartrouville, 1993). La Nuit au cirque est mise en scène par François Rancillac au Théâtre du peuple de Bussang en 1992. En 1994, il écrit La Servante, une comédie humaine qui recouvre un cycle de cinq pièces et de cinq dramaticules dont il crée la version intégrale au Festival d'Avignon en 1995 : sept fois 24 heures de théâtre pendant sept jours. Au Festival d'Avignon 1997, il crée Le Visage d'Orphée dans la Cour d'honneur du Palais des Papes. Il est édité aux Solitaires Intempestifs et par Actes Sud-Papiers.
En 1996, il reçoit le prix SACD Nouveau Talent Théâtre.
Par ailleurs, il met en scène les textes d'Elisabeth Mazev : Mon Père qui fonctionnait par périodes culinaires et autres (Théâtre 71, Malakoff, 1989) et Les Drôles (Théâtre de la Bastille, 1993).
Nommé directeur de Centre dramatique national d'Orléans en 1998, il y crée Requiem pour Srebrenica. En 1999, il écrit et réalise son premier film pour Arte, Yeux fermés. Il crée la version intégrale du Soulier de satin en mars 2003 à Orléans.
Paradis de tristesse, son premier roman, est publié aux éditions Actes Sud à l'automne 2002.
Comme comédien, il travaille au théâtre entre autres avec Francois Rancillac (Le Nouveau Mendoza, Polyeucte, Ondine, La Nuit au Cirque), avec Nathalie Schmidt (Alice), Pascal Rambert (Les Parisiens), Eric Sadin (Richard II), Jean-Luc Lagarce (Le Malade imaginaire) etc, et au cinéma notamment avec Cédric Klapisch dans Chacun cherche son chat.
"Le Théâtre est l'outil de la ressemblance.
Cette ressemblance dénoue l'éternelle inquiétude.
L'inquiétude qui a couru de père en père.
Le père ne se révèle que dans la ressemblance des frères.
Cette ressemblance se dissimule comme une honte.
Ce qui devrait être notre gloire, nous en faisons notre honte.
Ce qui devrait être notre honte, nous en faisons notre gloire.
Comment puis-je vous faire signe ?
Comment faire signe.
Signe de ralliement et signe de ressemblance.
Le signe, je vous le donnerai par un regard, en vous écoutant, mais me verrez-vous vous voir ?
Je vous le donnerai l'air de rien, en faisant mon ouvrage." (1)
(1) Réplique de Pierre dans La Servante, Tout le reste est singerie, Actes Sud-Papiers, 1995 p 233

 

livret |  | 

livret
Le Vase de parfum (2004) ++

Illusions comiques (2005) ++
Jeunesse (2003) ++
Miss Knife (2001) ++
(2000) ++
L'Apocalypse joyeuse (1999 - 2000) ++
L'Eau de la vie (1999) ++
(1998) ++
Requiem pour Srebrenica (1998 - 1999) ++
(1996) ++
(1994) ++
(1994) ++
(1994) ++
(1994) ++
(1994) ++
Tout le reste est singerie-Dialogue de Pierre et du Tatoueur (1994) ++
(1994) ++
La Panoplie du squelette-Grand-Guignol sapiental (1994) ++
(1994) ++
Le Jeu du veuf-Feuillets d'exil (1994) ++
(1994) ++
La Jeune Fille, le Diable et le moulin (1993) ++
La Nuit au cirque (1992) ++
Les Aventures de Paco Goliard (1990) ++
L'Exaltation du labyrinthe ++
Les Vainqueurs ++
Tu dis que je ne comprends pas ++
Faust nocturne ++
 

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z