flèche avantflèche suivant
octobre 2017
L M Me J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
Patrick KERMANN

Né en 1959 à Strasbourg.
"Le théâtre est le territoire de la mort, ce lieu rituel où les vivants tentent la communication avec l'au-delà. Sur scène, dans une balance incessante entre incarnation et désincarnation, matériel et immatériel, visible et invisible, apparaissent des fantômes qui portent la parole des morts, pour nous encore et tout juste vivants.
De là l'importance dans mon écriture de la recherche de formes fortes qui approchent au plus près cette essence du théâtre : déambulation dans un no man's land entre terre et enfer (De quelques choses vues la nuit ou Les tristes champs d'asphodèles), voix d'outre-tombe (The Great Disaster ou La Mastication des morts), installation sonore (A) ou livret opératique (La Blessure de l'ange) qui évacuent le corps pour ne garder que la parole défunte.
De là aussi ce qui fait à mon sens la seule légitimité de l'écriture contemporaine, le travail sur/de/contre la langue : du monde des morts ne surgissent que des voix spectrales, des sons d'une autre langue, de cette langue des morts qui se fait chair et s'incarne en l'acteur.
Ne m'intéresse donc que ce dialogue fragile avec les morts, ces souffles ténus recueillis auprès des morts qui témoignent de leur avoir été à l'histoire et au monde."
Patrick Kermann est décédé en 2000.

 

livret |  | traduction | 

livret
Vertiges (2000) ++
La Blessure de l'ange (1995 - 1996) ++
Du Diktat ++
Du Diktat ++

Le Jardin des reliques (2000) ++
Seuils (1999) ++
(1999) ++
On the road (1999) ++
(1998 - 1999) ++
A (1997) ++
(1997 - 1998) ++
Suaires (1996) ++
La Mastication des morts (1995 - 1997) ++
(1995 - 1997) ++
(1992) ++
De quelques choses vues la nuit (1992) ++
Naufrage (1988 - 1989) ++

traduction
Le Festin de Thyeste (1997) ++
Electre (1997) ++
++
 

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z