flèche avantflèche suivant
juillet 2017
L M Me J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            
Ivane DAOUDI

Née en 1946
Décédée en Septembre 1994
Au début des années soixante-dix, elle est élève comédienne au TNS. Elle joue ensuite dans la décentralisation. A la fin de ces mêmes années, elle devient auteur dramatique. On la retrouvera comme comédienne au théâtre sous la direction de Jean-Pierre Vincent dans Le Faiseur de théâtre de Thomas Bernhard, et au cinéma, on la verra dans Danton d'Andrzej Wajda et Les Chouans de Philippe de Broca.
Sa première pièce, La Star des Oublis est créée en 1977 au Petit-Odéon dans une mise en scène d'Hélène Vincent. En1978, Pierre Romans met en scène Les Thermes vénitiens au Théâtre de l'Athénée. Viennent ensuite, My sweet Destiny, et une commande pour le répertoire de la jeunesse, La Bicyclette de l'an neuf. En 1990, Le Chant du départ est créé par Jean-Pierre Vincent au Théâtre de Nice.
Plusieurs de ses pièces ont été enregistrées par France Culture : Un si joli petit voyage, La Star des oublis, Les Thermes vénitiens, Brighton Soupir, Mathilda jusqu'aux larmes, Africa beau, My sweet Destiny.
Elle est également scénariste et dialoguiste pour la télévision dans Les cinq dernières minutes, Coup de poing, pour France 3, Powers, pour Chayne and Ryder's Productions à Londres, La Dame de Berlin, Trapèze, Deep Tatoo, et pour le cinéma dans Ice Maiden, la vierge de glace, co-scénario et dialogues avec Jean-Jacques Beneix, Les Montagnes de la lune, réalisation De paolo Rochas avec José-Luis Miguel Cintra et Jacques Bonnafé, Tant qu'il y aura des étoiles, Roses rouges, de Didier Sauvegrain et Catherine Gandois.
..."Et voici, par écrit, la réponse qu'elle aurait voulu faire à cette question en forme de sujet de rédaction : "Racontez-moi comment vous avez évolué depuis votre première pièce."
... "Pour moi-même, ma tête n'a pas changé. Seuls les autres s'en rendent compte. Pareil pour l'écriture. C'est l'autre en face, lecteur ou spectateur, qui peut le dire. Quant à moi, étant de plain-pied dans les histoires, je les vis mais ne les regarde pas.
J'écris depuis onze ans. La première pièce, La Star des oublis, avec Hélène Vincent, est-ce qu'elle ressemble à celle d'après ? Non, disent les uns. Oui, disent les autres. Est-ce que d'avoir écrit quelques scénarios a pu changer mon écriture ? La muscler ? Ecrire est chaque jour plus difficile.
Ecrire est pour moi la continuation du jeu de comédienne, des exercices d'improvisation sur un personnage. On le prend pour soi, du coup histoire et décor viennent d'autorité se mettre en place, puis les choses en dessous montent, racontent ce qui est caché, comme une lanterne chinoise qui révélerait émotions, péchés, qualités et défauts...
Ecrire pour le théâtre, je ne le pourrais maintenant, après le travail avec Jean-Pierre Vincent sur Le Chant du départ , que pour quelqu'un en qui j'ai confiance. Quelqu'un qui comme lui, travaillerait avec moi, me relançant la balle en quelque sorte. Mais d'une façon générale, depuis dix ans, j'ai survécu grâce aux commandes. J'aime que l'on me passe commande, car alors je suis obligée d'écrire. C'est peut-être que je ne suis pas un véritable auteur, puisque j'ai besoin de signer un contrat moral ou matériel. Une commande c'est de toute façon intéressant, parce que ça oblige à rentrer dans des histoires auxquelles on n'avait pas pensé. On découvre d'autres univers que le sien.
Solitude de l'écriture, impossibilité grandissante au fil des années de parler, de m'exprimer clairement avec la parole. C'est comme une fonction qui se dégrade, qui devient désordre, peur des autres, panique. Souvent je me répète ce que je dois dire, et c'est la catastrophe, rien ne vient au moment où il faudrait. Je regarde avec curiosité ces changements et altérations, comme si je devenais idiote en face d'une autre parole, la comprenant, mais ne pouvant y répondre.
Là, je suis dans un autre travail, je dois apprendre encore".
Colette Godard, In Le Monde 24 avril 1994

 

adaptation | radio | scénario | théâtre | 

adaptation
Vol au-dessus du volcan (1990) ++
Instructions aux domestiques ++

radio
Africa Beau ++

scénario
Tant qu'il y aura des étoiles (1989) ++
Les Montagnes de la lune (1987) ++
Ice Maiden, la Vierge de glace (1984) ++
Deep Tatoo (1984) ++
Roses rouges (1982) ++

théâtre
Teltow Kanal (1993) ++
Imbiss à Oranienbaum (1993) ++
Bal à Wiepersdorf (1993) ++
Brandebourg Concert (1993) ++
Maria Magdalena (1993) ++
Un si joli petit voyage (1991) ++
La Cantatrice créole (1991) ++
Le Chant du départ (1988 - 1990) ++
A ta santé Mercure, ou Victoire (1984) ++
My sweet Destiny (1983) ++
Rage (1983) ++
Je m'appelle Mathilda... (1982) ++
Le Cheval romantique (1982) ++
Le Temps gourmand (1982) ++
A toute Vitesse la vie (1982) ++
Les Désanchantés ou Les Yeux perdus (1981) ++
Le Parfum des balles perdues (1980) ++
Dynamite (1980) ++
La Star des oublis (1979) ++
J'irais partir (1979) ++
Co-starring (1978) ++
Les Thermes vénitiens ++
Brighton Soupir ++
La Bicyclette de l'an neuf ++
Sam je t'aime ++
Viens dîner ce soir ++
La Créole ++
Copie non conforme ++
Une grande période de douceur ++
L'Heure anglaise ++
Kidnapping-lifting ++
No Wedding please ++
Un Soir de pluie après la Toussaint ++
Les Oiseaux de Berlin ++
 

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z