flèche avantflèche suivant
octobre 2017
L M Me J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
Jean-Philippe IBOS

Né en 1967 à Tarbes, Hautes-Pyrénées
Jean-Philippe Ibos a suivi une formation de plasticien à la Faculté de Lettres et Beaux Arts de Bordeaux.
Il est aujourd'hui auteur, metteur en scène et dramaturge. Sa démarche artistique articule l'urgence de la prise de parole et la cité. Depuis plus de dix ans, il inscrit son parcours au contact des publics, dans le plaisir du débat et de la transmission.
Il écrit pour le théâtre Des Gens, fait divers hors saison, mis en scène de François Mauget au Festival Nouvelles Scènes à Dijon en 1991; Quelques certitudes, un monologue mis en scène par Jean-Pierre Nercam au théâtre des Tafurs, Bordeaux, 1996; Les Yeux si clairs de Bonnie et Clyde, mis en scène par Pierre Orma à Périgueux en 1995. Il est aussi auteur de pièces radiophoniques diffusées sur France Culture : L'Homme au crâne tue-mouche, La Femme du chef de gare regarde passer les trains, La Viande qui fortifie l'homme.
Entre 1991 et 1999 il travaille en collaboration avec François Mauget et le Théâtre des Tafurs à Bordeaux : il conduit une réflexion sur l'écriture contemporaine et assure la dramaturgie des créations de la compagnie : Le Cul de Judas d'Antonio Lobo Antunes en 1993; L'Ordre et le silence, Dancing d'Alain-Julien Rudefoucauld en 1997.
En juin 2002 Jean-Philippe Ibos et le plasticien scénographe Michel Herreira créent l'Atelier de Mécanique théâtrale : « garage d'expérimentation en mécanique théâtrale où grincent les dramaturgies d'aujourd'hui ». Il écrit alors et met en scène Les Petits écrasés par les gros; Petites misères et grandes peurs (2003), Mobylette, conversation sur le théâtre et la mécanique (2003), ou encore Histoire(s) de la femme transformée en gorille en 2006.
Sensible à la transmission, Jean-Philippe Ibos anime et conduit des ateliers d'écritures en mileux scolaires, universitaires, auprès de centres sociaux ou d'associations théâtrales, propose des interventions auprès d'enseignants ou de formateurs sur les questions de l'accès à l'art, mène des réflexions sur le théâtre et la cité, intervient dans des séminaires où il est invité : Ecrire pour vivre, en 1997 au CNES, la Chartreuse, etc.
Par ailleurs, il est fondateur de l'association Hier, je me suis tu... paroles sur le théâtre et la cité :collectif de spectateurs, d'acteurs sociaux et d'artistes qui réalise des expérience de sensibilisation au spectacle vivant, initie un réseau de spectateurs et une formation au sein d'un groupe de réflexion sur l'accès à l'art et édite Curieux ! journal du spectateur.

 

radio |  | 

radio
La Viande qui fortifie l'homme ++
La Femme du chef de gare regarde passer les trains ++
++

(2005) ++
Mobylette (2003) ++
(2002) ++
(2001) ++
J'ai dix ans (2001) ++
Je crois que je ne peux pas vous aider (1999) ++
(1999) ++
A table ! (1996 - 1998) ++
Les Yeux si clairs de Bonnie et Clyde (1995) ++
Des gens, fait-divers hors saison ++
Quelques certitudes ++
Personne ne force personne ++
Tout ce qu'on ne laisse pas ++
 

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z