flèche avantflèche suivant
décembre 2017
L M Me J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
Sabine MALLET

Née en 1962 à Courbevoie, Hauts de Seine
Après des études de lettres et d'anglais, Sabine Mallet suit une formation à l'ENSATT, section comédie. C'est en écoutant ses camarades répéter leurs scènes qu'elle se livre à ses premiers essais d'écriture dramatique, planquée au fond du théâtre 347.
Peu de temps après, s'étant rendu compte qu'elle n'était pas suffisamment armée pour être en personne sur les plateaux de théâtre, elle change de voie et devient assistante d'un libraire-expert en autographes tout en continuant ses gammes de graphomane.
C'est dans le cadre des Rencontres à la Cartoucherie de Vincennes que son premier texte de théâtre A qui le tour ? est mis en scène en 1998.
Boursière de la Fondation Beaumarchais pour Etat(s) Dame et pour une résidence d'auteur à l'hôpital de Bligny (Essonne), boursière du Centre National du Livre, résidente à la Chartreuse de Villeneuve-lès-Avignon en mai 2003, elle tente aujourd'hui, après plusieurs années de salariat, de se consacrer plus intensément à cette activité vitale, l'écriture (nouvelles, poèmes, articles, pièces de théâtre).
A l'heure d'aujourd'hui, à son actif : des nouvelles, des pièces de théâtre, des romans (en chantier). A son passif... Des tas et des tas de rêves.
"Ecrire parce que l'on se sent vivant, écrire pour se sentir vivant. Mais aussi écrire pour tenter d'aller au-delà, dépasser le trop sensitif et faire de l'émotion un objet transmissible, en mêlant lyrisme et crudité, ironie et compassion.
De la petite phrase entendue au détour d'un comptoir à celle qui résonne en creux des vieilles correspondances, du bruit des galets culbutés par l'orage au bonheur béat d'aspirer les premiers rayons de soleil d'un mois de juin, du très mauvais texte d'un collègue en dramaturgie plébiscité par les médias au choc de la découverte d'un auteur inconnu joué dans une toute petite salle de théâtre mal équipée, tout est prétexte à écrire et à explorer la langue théâtrale.
Pour déloger les grains de sable coincés entre les certitudes plombées et plombantes, rien ne vaut la tentation du théâtre, aussi et surtout parce que c'est le lieu où l'écriture singulière se confronte au pluriel des regards et des interprétations."

 

 | 

Dieu que le monde est joli (2005) ++
Un coeur d'argile (2005) ++
Le Bouc, les autres et moi (2002) ++
(2002) ++
(2002) ++
Fille du soleil (2001) ++
Sale Boucan (2000 - 2003) ++
(2000) ++
(2000) ++
Etat(s) dame (1999 - 2001) ++
A qui le tour ? (1998) ++
Feux (1998) ++
 

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z