flèche avantflèche suivant
mai 2017
L M Me J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
www.compagniesambre.org
Carole THIBAUT

De 1987 à 1991, parallèlement à des études de lettres et de philosophie, elle suit des cours d’art dramatique au CDN de Bourgogne et au conservatoire de Dijon. Elle débute en même temps sa carrière professionnelle, à 18 ans, en jouant dans plusieurs compagnies de la région. En 1992, elle entre à l’ENSATT. Elle suivra également les cours de scénario de la FEMIS en 1995. En 1994, à sa sortie de l’ENSATT, elle crée la Compagnie Sambre.

En 1997, elle prend la direction artistique du théâtre de Saint Gratien (95), où la compagnie vient d’arriver en résidence. Durant six ans, elle y crée une dizaine de spectacles, développe la programmation et l’identité du théâtre en y accueillant et coproduisant d’autres compagnies, et mène un important travail de sensibilisation sur le terrain.

En 2001, elle quitte Saint Gratien et devient artiste associée à l’Espace Germinal de Fosses (95), nouveau lieu d’implantation de la Compagnie Sambre. Elle se tourne, à partir de là, exclusivement vers les écritures contemporaines, mettant en scène le plus souvent des textes inédits : Comment te le dire d’Armando Llamas (2006), Puisque tu es des miens (2004) et Croquemitaine (2003) de Daniel Keene, Six hommes grimpent sur la colline (2003) et Combat de Gilles Granouillet, Et jamais nous ne serons séparés de Jon Fosse (2006), Elle reprend alors son propre travail d’écriture en se nourrissant de cette exploration des dramaturgies du monde entier.

A partir de 2004, son travail d’auteure lui vaut de nombreux prix et bourses (*), dont le prix Nouveau talent théâtre de la SACD en 2009. Elle est accueillie régulièrement en résidences d’écriture au CNES à la Chartreuse. A partir de 2006, elle met en scène ses propres textes. 
Elle travaille également autour de l’écriture orale et à partir de collectages, notamment avec des personnes marginalisées ou en situations précaires : c’est dans ce cadre qu’ont vu le jour Istoires en 2007 ainsi que différents textes pour des créations d’ateliers.

En 2008, elle quitte l’Espace Germinal de Fosses et devient pour une saison écrivaine engagée au Théâtre de l’Est Parisien, où elle crée Faut-il laisser les vieux pères manger seuls aux comptoirs des bars (aide à la création du CNT) et reprend Avec le couteau le pain (bourse d’encouragement de la DMDTS en 2004) créé en 2007 et en tournée jusqu’à la saison dernière.

Depuis 2009, Carole Thibaut travaille avec la Compagnie Sambre en partenariats artistiques avec différents théâtres parisiens indépendants, tels que Confluences, où elle crée en 2009 les rencontres de La Genre Humain/e (rencontres artistiques autour des femmes et des représentations du féminin), ou L’étoile du nord (Paris 18e). Elle est également artiste associée à différents festivals (Textes en l’air en 2009, Théâtrales Charles Dullin en 2010) et villes de la banlieue parisienne, notamment du Val d’Oise.

Depuis trois ans elle recrée chaque saison Fantaisies, l’idéal féminin n’est plus ce qu’il était , performance autour des représentations du féminin qu’elle écrit, met en scène et interprète. Elle crée en 2010 Eté à L’étoile du nord (Prix des journées de Lyon des auteurs de théâtre, Prix d’écriture de la ville de Guérande (2008) Bourse Beaumarchais (2006)). Et en 2011 : Les petites empêchées - Histoires de princesses , à partir de contes de Grimm, Perrault et Andersen. Elle prépare la création fin 2012 de L’enfant - drame rural , première pièce d’un triptyque en cours d’écriture "les communautés territoires", pour laquelle elle vient de recevoir l’aide à la création du CNT. 
Elle répond aussi à des commandes , diversifiant ainsi sa recherche autour des écritures scéniques : en 2008 pour L’Apostrophe, Scène Nationale de Cergy Histoires de résonances , en collaboration avec le compositeur François Méchali ; en 2009 elle est auteure associée au Festival Textes en l’air (Isère) pour lequel elle écrit à partir de collectages Les Eroïques ; en 2006 à l’invitation du théâtre de la Tête Noire dans le cadre de "Partir en écriture" : L’île - comédie insulaire (en cours d’écriture). En 2010-2011, à l’invitation des Théâtrales Charles Dullin, Jean le Fort autour du marché de Rungis, Debout ! à l’invitation de Acta-Cie Agnès Desfosses autour de la ville de Villiers le bel, et Moscou la rouge pour le Festival de la correspondance à Grignan. Ses textes sont édités chez Lansman.

Elle continue à jouer avec et hors la Compagnie Sambre. Cette saison dans Fantaisies, l’idéal féminin n’est plus ce qu’il était , dans Les petites empêchées - Histoires de princesses et dans Combat de Gilles Granouillet, mis en scène par Jacques Descorde (Cie des Docks)

Liant étroitement son travail artistique à son engagement politique et sociétal, Carole Thibaut mène avec la Cie Sambre un important travail d’éducation artistique et de sensibilisation en direction de tous les publics, notamment ceux n’ayant pas accès aux structures culturelles classiques. 


Après avoir été vice-présidente du Synavi (Syndicat des compagnies indépendantes) pendant plusieurs années, elle est aujourd’hui membre fondatrice de H/F Ile de France pour l’égalité des hommes et des femmes dans les milieux du spectacle vivant.

(*) - Prix SACD nouveau talent théâtre 2009
- Lauréate des journées de Lyon des auteurs de théâtre en 2008
- Prix d’écriture de la ville de Guérande en 2008
- Bourse Beaumarchais en 2006 pour Eté
- Bourse d’encouragement de la DMDTS en 2004 pour Avec le couteau le pain
- Aide à la création du Centre National du Théâtre en 2007 pour Faut-il laisser les vieux pères manger seuls aux comptoirs des bars
- Aide à la création du Centre National du Théâtre en 2011 pour L’enfant - drame rural
- Prix Durance Beaumarchais en 2010
- Bourses de résidences de la région Ile de France en 2010-2011 et du Centre National du Livre en 2009

 

 

performance | théâtre | 

performance
Fantaisies (2008) ++

théâtre
Moscou la rouge (2011) ++
Les petites empêchées (2010 - 2011) ++
Debout! (2010) ++
L'enfant (2009 - 2010) ++
Faut-il laisser les vieux pères manger seuls aux comptoirs des bars (2006 - 2007) ++
Été (2005 - 2007) ++
Immortelle exception (2005 - 2006) ++
Avec le couteau le pain (2002 - 2004) ++
 

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z