Immortelle exception
de : Carole THIBAUT   
 
Texte écrit en : 2005 - 2006
 
Résumé :

De Bobby Ewing comme idéal de l’être nain

Un conférencier un peu dépassé va démontrer, à l'aide de son assistante Clara, que tout le malheur de « l’être nain » (ersatz de « l’être humain ») vient de son obstination à croire en son « immortelle exception », envers et contre toutes les preuves de sa nature mortelle.
De là vont découler une série de notes pour conférence déclinées au gré des digressions plus ou moins anarchiques du conférencier. Seront ainsi traités des sujets tels que l’amour, le démos-cratos, l’immortalité, les grands crevages de l’être nain (comprenez les guerres ), Sarkozy, le pape, les sans-papiers, le bottox, la procréation, les dieux et autres illusionnements en tous genres, le milieu théâtral des parasites des inutiles aux fesses écartées ceux-là qu’on nomme artistes ...

Personne ne sera épargné dans ce jeu de dupes où un conférencier ringard, affublé d’une assistante quelque peu infirmière, discourt furieusement sur la société, le théâtre et la politique dans une sorte de logorrhée quasi-maniaque.
 

 
Personnage(s) : 2
1 femme(s)
1 homme(s)
Observation(s) personnage(s) : Le nombre de personnages peut varier de 1 (le conféérencier) à une multitude, cela est laissé à la libre fantaisie du ou de la metteur/se en scène.
Interprète(s) total : 2
Interprète(s) total maximum : 200
Interprète(s) masculin(s) : 1
Interprète(s) feminin(s) : 1
Interprète(s) feminin(s) maximum : 90)
Interprète(s) masculins(s) maximum : 90
 
Création(s) :
— Carole Thibaut - Lieu : Lavoir Moderne Parisien / Année : 2006 /
 

 
Retour à la liste des œuvres.