Nulla Dies
de : Célia HOUDART   
 
(
Création version #1 au Phénix de Valenciennes en février 2013 Lecture amplifiée (live) version #2 : les 7 et 8 juin 2014 au Parc Jean-Jacques Rousseau Installation sonore : du 9 juin à la fin septembre 2014 au Parc Jean-Jacques Rousseau)
Texte écrit en : 2012 - 2013
 
Résumé :

Depuis près d'un an, je réside régulièrement dans la maison forestière du parc Jean-Jacques Rousseau. J'y tiens un journal saisonnier. On m'a proposé d'en lire des extraits à l'emplacement de l'ancien kiosque chinois. Seule vraie ruine parmi les fausses ruines du parc. Nulla dies sine linea. Pas un jour sans tracer une ligne. La première fois que j'ai suivi l'adage de Pline l'Ancien, c'était en Orient justement. Au Japon, où j'ai séjourné il y a deux ans. J'y découvrais le Kansai, Hiroshima et le Tohoku, la région dévastée par le tsunami et le tremblement de terre de mars 2011.

L'idée m'est venue de mêler ces deux journaux, celui écrit au Japon et celui écrit dans le parc, et de confronter les pages écrites exactement aux mêmes dates, à deux années d'intervalle.

Sébastien Roux a créé une partition faite de sons électroniques et d'autres sons captés par moi au Japon. Il a pensé une diffusion spécifique pour une lecture amplifiée interprétée en live, et une installation à écouter au casque, in situ, pendant trois mois, avec un livret conçu par Claire Moreux. C.H.

 


 

 

 
Personnage(s) : 1
1 femme(s)
Interprète(s) feminin(s) : 1
Interprète(s) feminin(s) minimum : 1
 
Création(s) :
— Célia Houdart - Sébastien Roux - Année : 2014 /
 

 
Retour à la liste des œuvres.