Demain il fera jour, cabaret chaosmique
de : Enzo CORMANN   
 
(Spectacle de sortie d'élèves de l'école du TNS (groupe 28))
 
Résumé :

Ça se passe la nuit dans l'impatience du jour qui tarde à rétablir l'ordre des choses. Ça déraille, ça déconne, ça sort du sillon. Ça passe où ça casse. Ça fouine, ça s'attarde et ça boit. Ça cherche à se dire, et ça se dédit. Ça complote, ça s'active, ça fomente. Ça gouverne le monde et ça fait dans son froc. Ça ses désespère, ça prie, ça frime, ça croise les doigts au fond des poches. Ça casque et ça encaisse. Ça fricote et ça emberlificote, ça concocte et ça pue. Ça jouit, ou ça veut jouir, ou ça n'a pas joui. Ça flambe ou ça rase les murs. Ça fuse et ça crise. Ça chante, ça gueule, ça dégoise, ça vous refait le monde et puis ça remet ça : demain, demain, demain...
Cela fuse. Une machine à paroles, qui crache ses répliques à toute berzingue. Un maëlstrom de considérations, qui prend toute sa dimension pathétique, éperdue, dans son côté panique... La machine d'Etat est ici présentée sous son aspect machine à discourir, au point qu'elle ne semble même pas consciente des décisions qu'elle prend. Il y a une frivolité, une insouciance paradoxales chez ces pitres...

 
Genres : cabaret
 
Personnage(s) : 9
4 femme(s)
5 homme(s)
 
Création(s) :
— Enzo CORMANN - Lieu : Festival d'Avignon / Année : 1995 /
 

 
Retour à la liste des œuvres.