Les Prodiges
de : Jean VAUTHIER   
 
Texte écrit en : 1956 - 1957
 
Résumé :

Gilly, jeune femme avide, bestiale, futile, mais par ailleurs constamment rabaissée, s'oppose à Marc dont la démesure et la mauvaise foi manoeuvrière contrebalancent les aspirations grandioses. Un drame affreux surviendra dont les causes profondes viennent sans doute de ce besoin qu'à Marc d'ouvrir lui-même les vannes du malheur, comme si résidait là l'occasion recherchée par lui depuis toujours de sublimer son être et d'accéder à l'absolu pressenti.
"Si l'on reconstitue l'itinéraire de Marc, on s'aperçoit que c'est dieu qu'il cherche à travers sa gourmandise démesurée des choses ; que, partagé entre Gilly, image du factice contemporain et sa nourrice, dépositaire des vérités de son enfance, c'est entre une vie dégradée et le respect du sacré qu'il doit choisir ; que le prodige essentiel, qui le retourne comme un gant, est une sorte de conversion foudroyante. Aucun de ces mots ne convient toutefois..."

 
Thèmes : La dissemblance fondamentale d'un couple d'amants.
 
Personnage(s) : 3
2 femme(s)
1 homme(s)
 
Editions :
Gallimard  —  Manteau d'Arlequin (1958)
 
Création(s) :
— Claude Régy - Lieu : TNP Paris / Année : 1971 /
— Jacques Rosner - Lieu : Théâtre des Bouffes du Nord Paris / Année : 1976 /
 

 
Retour à la liste des œuvres.