Le Silence
de : Nathalie SARRAUTE   
 
Texte écrit en : 1964
 
Résumé :

Alors que six personnages tentent de poursuivre une conversation, le silence d'un septième, Jean-Pierre, annihile leur échange et déchaîne chez l'un d'eux en particulier, H1, des mouvements divers et contradictoires : sentiment d'humiliation d'avoir été ridicule dans l'évocation lyrique de ses souvenirs, sentiment de communion avec celui qui se tait, angoisse et révolte contre sa supériorité apparente, désir de se rassurer en approuvant le diagnostic général du groupe : "il est timide". Mais ses tentatives désespérées pour renouer le contact avec Jean-Pierre restent vaines ; quant à celles du groupe, qui consistent à faire diversion avec des plaisanteries, elles ne font qu'accroître le malaise. Ce silence crée un vide menaçant dans lequel s'engouffrent le doute et la peur jusqu'à entraîner la destruction de toute certitude, de toute vérité, de tout langage et peut-être même de toute existence. Les quelques mots que Jean-Pierre finit par prononcer ne changeront rien, contre toute attente. Le silence initial est lui-même renvoyé au néant.

 
Personnage(s) : 7
4 femme(s)
3 homme(s)
 
Editions :
Mercure de France (1964)
Gallimard (1978)
Gallimard  —  Folio théâtre (1998)
 
Création(s) :
— Jean-Louis Barrault - Lieu : Odéon-Théâtre de l'Europe Petit-Odéon Paris / Année : 1967 /
 

 
Retour à la liste des œuvres.