C'est beau
de : Nathalie SARRAUTE   
 
Texte écrit en : 1967
 
Résumé :

Pour Elle et Lui, dire "c'est beau" devant leur fils, un "c'est beau" franc et massif, tient de l'impossible, déchaîne une foule de sentiments contradictoires, de la peur à la violence, dans lesquels ils sont comme englués, bâillonnés. Cette seule expression suffit à créer un immense malaise - dénoncé par le fils - entre les deux générations. Pour reprendre le pouvoir de la parole, le père accuse son fils de dire "elle" en parlant de sa mère et trouve ainsi le prétexte pour renvoyer le gêneur dans sa chambre. En son absence, le couple tente de justifier leur incapacité. Alors que Lui va jusqu'à imaginer des solutions extrêmes contre son fils, l'envoyer en prison, "dans une maison de redressement. Qu'il disparaisse... A tous les diables", Elle, fait l'aveu d'une terrible pensée qu'elle aurait eue pendant sa grossesse et qui pourrait être la cause de tout, puis se dédouble, convoque des témoins imaginaires, des "voix", censées aider leur jugement. Mais cet épisode ne résout rien. Lorsque le fils revient, son "c'est chouette" substitué au "c'est beau" semble un instant désamorcer la tension, créer un terrain de conciliation. Toutefois le père n'accepte pas la défaite. A défaut de pouvoir dire "c'est beau" devant son fils, il veut tout de même avoir le dernier mot et lui reproche à nouveau de dire "elle" en parlant de sa mère... Le conflit reste ouvert...

 
Personnage(s) : 3
1 femme(s)
2 homme(s)
 
Editions :
Cahiers Renaud-Barrault (1973)
Gallimard (1978)
Gallimard  —  Folio théâtre (2000)
 
Création(s) :
— Claude Régy - Lieu : Théâtre d'Orsay Paris / Année : 1975 /
réalisation TV Michel Dumoulin Antenne 2 1980
 

 
Retour à la liste des œuvres.