Heureux comme des rois
de : Monique ENCKELL   
 
Texte écrit en : 1992
 
Résumé :

Un militaire grimpé sur un tas de ferraille tire comme il peut
sur des tribus en haillons, des affamés, des ventres creux.
Mourir d'une balle va plus vite que de crever de faim.
Tout est démoli par ici. Tout est plâtras, cendre et désolation.
Trois touristes égarés n'en croient pas leurs yeux.
Des bandes de crevards attaquent, pillent et tuent.
De la ferraille s'amoncelle.
Max et Roméo, nos deux héros sont bloqués sur la route.
Au loin, un morceau d'immeuble se lézarde de partout.
L'eau coule dans l'escalier. Le téléphone est coupé.
L'ascenseur est bloqué, une vieille dame est coincée dedans.
Les concierges attendent en vain un camion de déménagement.
Les derniers locataires qui se préparent à partir vont tous mourir.
La terre a tremblé. L'immeuble est parti en poussière.
Une Vierge tout illuminée brille au milieu d'un tas de saletés.
Nous sommes sauvés.
Dans la nuit crient les affamés.
Ils sortent de leurs trous par milliers.
Roméo a décidé d'être sourd et aveugle,
il a perdu ses jambes au boulot, il n'a plus rien à perdre.
Max doit bien avoir une idée derrière la tête, c'est lui le poète.

 
Thèmes : La rage.
 
Genres : tragi-comédie
 
Personnage(s) : 15
4 femme(s)
11 homme(s)
 
Editions :
L'Avant-Scène Théâtre  —  Quatre-Vents (1996)
 
Création(s) :

création radio : Claude Roland-Manuel, France Culture, 1992
 

 
Retour à la liste des œuvres.