Lady Godiva, Opéra pour un flipper
de : Nathalie FILLION   
 
(très librement inspirée par la légende de la Dame de Coventry)
Texte écrit en : 2002
 
Résumé :

Avertissement : l'action se passe dans un flipper.
Le flipper est au bord de l'explosion. Les cosaques, les bumpers, les princesses déchues, les bunnies - femmes lapin -, les tourniquets, les gypsies, l'extra balle... tout le petit monde du flipper est sens dessus dessous. Ces dernières nuits, profitant de l'obscurité, une balle mystérieuse sème la panique, explose les bonus, détraque la mécanique. D'où vient cette balle ? Qui la lance ? Et pourquoi ? qui la cache ? Et où ? Qui a intérêt à bousculer l'ordre établi ? La révolte gronde, c'est le chaos. Il faut trouver un coupable. Il faut réveiller la Lady.
La Lady s'éveille donc, Lady Godiva, grande prêtresse du flipper, celle qui s'exhibe et trône, entre deux siestes lascives, fascinante dans sa longue chevelure, sur la machine électronique ; celle qui règne de tout son charme sur ses sujets, cibles soumises, condamnées à rester à leur place, à être abattues puis ressuscitées au gré des hasards du jeu.
Tous supplient Lady Godiva de les sauver du chaos. Entre deux bâillements, Lady Godiva charge donc son fidèle spectre Léofric de mener l'enquête.
Tous se suspectent à tout de rôle, tous se révèlent à tour de rôle. Mais toujours pas de coupable. Quelques indices pourtant. " Qu'est-ce qu'on nous cache ? " demande Chvatou, l'extralucide. L'enquête tourne en rond. La machine se bloque. L'histoire piétine. " On aimerait tous savoir dans quelle histoire on est " crient d'un seul choeur les citoyens du flipper. L'histoire ? La vraie histoire . Celle de Lady Godiva peut-être : une légende de la vieille Europe, une histoire simple, belle et cruelle, qui commence par " il était une fois... "

 
Thèmes : L'amour. L'argent. L'érotisme. La quête de sens. Le pouvoir.
 
Genres : comédie baroque, burlesque et polyglotte
 
Personnage(s) : 33
 
Création(s) :
— Stéphane Vallé - Lieu : Espace Jacques Prévert Aulnay sous bois / Année : 2003 /
 

 
Retour à la liste des œuvres.