Huntsville, l'Ordre du monde (version 2)
de : Franck LAROZE   
 
Texte écrit en : 2000 - 2001
 
Résumé :

Dans un espace attenant au couloir de la mort, un gardien de Huntsville (Texas, Etats-Unis) vient surveiller le public, aux opinions contrastées, en attente d'une exécution. Dans une première phase (« L'exposition »), il prend à partie les spectateurs aux idées humanitaires et abolitionnistes, tentant de vanter les mérites de Huntsville. Il se rend bientôt compte de l'inanité de ses propos et, lors de la deuxième phase (« La démonstration »), il énonce, tout en la découvrant, la vérité de ce qui se pratique à Huntsville et à laquelle il participait en la refoulant. Puis vient l'impossibilité de regarder plus longtemps la vérité en face et il cherche à s'en délivrer, à s'en délester lors de la troisième phase (« L'expiation ») en égrenant durant une longue litanie tous les aspects de ce rituel de l'horreur. Intervient alors dans une quatrième phase (« La confrontation ») le personnage ambiguë de La Femme en bleu dont on comprend peu à peu qu'elle est à la fois l'incarnation de la mort et de la part la plus refoulée du Gardien. Lasse d'être aussi mal comprise par les humains, elle cherche à le déstabiliser et à lui faire prendre conscience de l'horreur et de l'inutilité de son travail. Mais le Gardien ne veut rien entendre, répliquant par des arguments cyniques et s'enfermant dans un jeu schizophrénique. Lors d'un grand monologue, elle lui explique sa véritable nature, refait l'histoire du monde et lui explique la tragédie du vivant. Elle finit par évoquer sa dernière apparition à un certain Docteur de triste renommée, fait découler l'ordre que défend le Gardien à celui mis en place dans les camps de la mort, et finit par lui demander ce qu'il va faire. Vient alors la phase terminale (« Le sacrifice ») dans laquelle le Gardien reprend froidement son activité de bourreau en décrivant une exécution.

 
Thèmes : L'image comme dernier refuge de la pensée de mort. La peine de mort. Le statut de la mort et de la loi dans la post-modernité.
 
Genres : poème dramatique
 
Personnage(s) : 3
1 femme(s)
2 homme(s)
Interprète(s) total minimum : 2
Interprète(s) feminin(s) minimum : 1
Interprète(s) masculins(s) minimum : 1
 
Editions :
Les Editions du Laquet  —  Théâtre en poche (n° 53 , 2001)
 
Création(s) :
— Georges GAGNERE - Compagnie : Incidents Mémorables / Lieu : Théâtre Gérard Philipe Saint-Denis / Année : 2001 /
 

 
Retour à la liste des œuvres.