Huntsville, l'Ordre du monde (version 3)
de : Franck LAROZE   
 
Texte écrit en : 2004
 
Résumé :

Version réécrite de Huntsville, la honte du monde (version 1) incluant des passages de Huntsville l'ordre du monde (version 2), en particulier des interrogations provocatrices du Gardien sur la « bonne conscience occidentale », et selon un nouveau montage plus resserré.
« Nous questionnons la supériorité du principe moral sur la valeur attribuée à l'existence charnelle, résultat de la séparation de l'esprit d'avec la chair qui est, depuis saint Paul, une donnée de base de la civilisation judéo-chrétienne, justifiant les diverses formes sous lesquelles l'Occident s'octroie le droit de pratiquer la peine de mort : bombardements, embargos, dommages collatéraux... Ce que nous appelons la « pensée de mort », c'est la supériorité de la pensée collective - la norme, la loi - sur la pensée individuelle, qui, elle, est mortelle. »
Georges Gagneré et Franck Laroze, in UBU Scènes d'Europe, avril 2002

 
Thèmes : L'image comme dernier refuge de la pensée de mort. La peine de mort. Le statut de la mort et de la loi dans la post-modernité.
 
Genres : monologue poétique
 
Personnage(s) : 1
1 homme(s)
 
Création(s) :
— Georges GAGNERE - Compagnie : Incidents Mémorables / Lieu : Festival d'Avignon Off / Année : 2004 /
 

 
Retour à la liste des œuvres.