L.A.M.
de : Olivier TOMAZYK   
 
Texte écrit en : 2001 - 2007
 
Résumé :

Dans un avenir peut-être plus proche qu’on ne peut le craindre, on ne vit plus que sur le principe de la stricte utilité. On ne vit pas, on « fonctionne », et confortablement. On améliore le « rendement » de son « capital-vie » grâce à des « packs-génétiques » faisant de chacun d’entre nous des OGM ambulants propres à suivre docilement un système social culturellement « désinfecté » qui semble aller de soi, sans qu’aucune mise en question ne soit pensable – puisque même le vocabulaire s’est considérablement appauvri.
Dans le contexte de cette sorte de « 1984 doré », une famille, dont les liens de parenté sont des plus flous, ayant pour seules conversations les micro-événements banals du quotidien, le sexe (vécu seulement comme processus organique), et diverses considérations répétitives et creuses, sans aucune réelle portée. Au cœur de ce vacuum exaspérant, résiste l’un d’entre eux, traité comme un malade mental, sans aucun doute une nouvelle victime de la vague de dépressions que les autorités sanitaires combattent avec acharnement. Dangereux pour le groupe, il doit être interné et soigné. Mais il est contacté par des membres du groupe terroriste L.A.M. qui lui demande de rejoindre leur cause, une cause dont ils ont eux-mêmes du mal à définir les tenants et les aboutissants...

 
Thèmes : L'aliénation. La déshumanisation. La déstructuration du langage et de la pensée. La résistance.
 
Genres : anticipation
 
Personnage(s) : 8
4 femme(s)
4 homme(s)
 

 
Retour à la liste des œuvres.