Plus tendre est la baleine
de : François CHAFFIN   
 
Texte écrit en : 1993
 
Résumé :

Marie, Molly, Népo, Eko ; quatre morceaux d'infini au fond d'un ventre, pour un de ces moments mille et mille fois recommencés, entre mourir et renaître, à l'abri derrière le nombril du monde. Didi et Gogo ; comme des anges pleins de rires, piétons de l'éternel, sages-femmes en plumes et chaleur, comme des balises sur l'éphémère. Le lieu : une salle d'attente, quelque part en plein ciel, vue sur le monde, de cette lumière qui vous attire, où l'on vient toujours, d'où l'on s'en va pareil, tout nu, aquatique et heureux. Espace des possibles ; hors le temps ils attendent le hasard, un père qui ferait un bébé à une mère, une combinaison inouïe ; et puis commence l'échange, de la connaissance vers la matière, transaction foetale, désapprendre, y aller, partir, finir et revenir.
C'est une partie de funambules, de trapézistes, de joueurs, de gens qui se balancent au-dessus de la vie, un temps, tranquilles, avant de recommencer à pencher d'un côté ou de l'autre, une étoile de plus dans la poche.

 
Thèmes : L'immortalité ou le recommencement. La vie foetale.
 
Genres : comédie
 
Personnage(s) : 6
 
Création(s) :
— Valérie Dassonville - Compagnie : Théâtre du Menteur / Lieu : Théâtre municipal Wissous / Année : 1995 /
 

 
Retour à la liste des œuvres.